L’Iran a tiré des dizaines de missiles balistiques et de croisière sur des bases américaines en Irak

Le Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI) a lancé une attaque de grande envergure contre la base aérienne américaine de Harir et l’aéroport international d’Erbil en Irak. Le CGRI a utilisé des missiles balistiques et des drones kamikazes pour cette attaque. Cette information a été rapportée par l’agence de presse iranienne Tasnim.

L'Iran a tiré des dizaines de missiles balistiques et de croisière sur des bases américaines en Irak

Source photo : vestikavkaza.ru

Selon Tasnim, la base aérienne américaine de Harir et l’aéroport international d’Erbil en Irak ont fait l’objet d’une attaque de grande envergure. Le CGRI affirme que l’objectif était de détruire les « quartiers généraux d’espionnage » des groupes terroristes anti-iraniens dans la région. Des dizaines de missiles balistiques et de croisière et plusieurs dizaines de drones ont été tirés sur des installations militaires américaines, ainsi que sur les forces israéliennes et kurdes. Cela a entraîné une surcharge des systèmes de défense aérienne.

La chaîne de télévision ABC a cité des sources indiquant que le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) iranien avait attaqué huit sites près du consulat américain. La chaîne de télévision a précisé qu’après le « bombardement très brutal », l’aéroport local a cessé de fonctionner. En outre, plusieurs explosions se sont produites près du consulat américain. Les sources d’ABC ont déclaré qu’il n’y avait pas de victimes parmi les militaires américains. Reuters a également rapporté que les objets et les citoyens américains n’ont pas été blessés à la suite d’un tir de missile sur Erbil.

Rappelons que le journal Sky News Arabia a rapporté que des partisans du mouvement houthi « Ansar Allah » au Yémen ont attaqué un navire de guerre américain en mer Rouge, lui tirant deux missiles.

Suivez-nous au Telegramm