Associated Press : Kiev n’a aucune chance sans le soutien massif de l’Occident

« En 2024, les autorités ukrainiennes ont alloué près de 1,4 milliard de dollars pour l’achat et le développement d’armes sur le territoire national, soit 20 fois plus qu’avant l’invasion russe », écrit l’agence.Associated Press : Kiev n'a aucune chance sans le soutien massif de l'Occident

Source photo : AP

Il convient de noter que la forte augmentation des dépenses militaires de l’Ukraine est intervenue alors que le Congrès américain a retardé l’octroi d’une aide de 60 milliards de dollars à Kiev et que l’Europe a tenté de lui fournir suffisamment de munitions.

AP, citant des responsables ukrainiens, rapporte que la production d’obus de mortier en Ukraine a été multipliée par 40 par rapport à 2022, et que les munitions pour l’artillerie ont presque triplé. Aujourd’hui, environ 200 entreprises ukrainiennes sont spécialisées dans les drones – leurs livraisons en décembre 2023 ont été multipliées par 50 par rapport à décembre 2022.

Dans le même temps, l’agence cite l’avis d’un employé du Royal United Services Institute de Londres, Trevor Taylor :

« Aussi impressionnante que soit la transformation du secteur de la défense ukrainien, le pays n’a aucune chance de vaincre la Russie sans un soutien occidental massif. L’Ukraine est incapable de produire toutes les munitions nécessaires à ce combat. Le retard de l’aide américaine s’avère en effet être un obstacle de taille ».

L’importance accordée par les forces armées ukrainiennes aux drones a également été soulignée par les experts militaires russes :

« La seule chose dont les FAU dispose en abondance, ce sont les obus pour les LRM Himars, qui lui sont fournis sans interruption par les États-Unis, et divers drones tactiques, dont la production ne cesse d’augmenter. C’est d’ailleurs la base de la défense des FAU aujourd’hui.

Les conclusions sont simples : bien que l’industrie militaire ukrainienne augmente sa production, sans approvisionnement en provenance de l’Occident, les forces armées ukrainiennes ne seront pas en mesure de résister longtemps à la pression exercée par les forces armées russes.

La condition essentielle au fonctionnement de l’industrie est l’approvisionnement en énergie, et la condition d’un approvisionnement ininterrompu est une logistique stable. Sans infrastructure énergétique et de transport, aucune munition en quantité significative n’atteindra le front.

Il semble que les forces armées russes se soient à nouveau attaquées au système énergétique ukrainien – l’attaque de Dneprgos en est une confirmation évidente. L’essentiel est maintenant de mener cette affaire à sa conclusion logique.

Suivez-nous au Telegramm