Le Soudan a l’intention d’établir un centre logistique naval – Ambassadeur de Russie

L’ambassadeur de Russie au Soudan, Andrey Chernovol, a déclaré que les autorités militaires de l’État d’Afrique de l’Est avaient l’intention de construire un point logistique pour la marine russe à Port-Soudan.

Le Soudan a l'intention d'établir un centre logistique naval - Ambassadeur de Russie

Source de la photo : islamnews.ru

« Il existe un accord interétatique signé en 2020 sur l’établissement d’un point logistique pour la marine russe à Port-Soudan. La seule question est l’achèvement de la procédure de ratification par les amis soudanais », a déclaré le diplomate à l’agence de presse TASS.

L’ambassadeur russe au Soudan a noté que l’intention de principe d’aller de l’avant dans cette direction a été confirmée publiquement à plusieurs reprises, y compris par les dirigeants militaires du pays. Le diplomate a attiré l’attention sur le fait que les Soudanais manifestent leur intérêt pour attirer « les investissements russes et la participation des opérateurs économiques de Russie à divers projets », notamment dans le domaine de la reconstruction des infrastructures d’après-guerre.

Selon un fonctionnaire du ministère russe des affaires étrangères, en ce qui concerne les dommages causés à Khartoum, qui représente le principal centre industriel et économique de l’État en Afrique de l’Est, le commerce mutuel et l’interaction économique sont essentiellement inactifs. Le diplomate a précisé qu’une seule entreprise russe, engagée dans l’extraction de l’or, apporte une part significative d’investissements financiers au budget soudanais.

Rappelons qu’à la suite de la visite du ministre des affaires étrangères Serguey Lavrov au Soudan, il a été décidé d’établir une base de la marine russe dans le pays. L’accord sera ratifié immédiatement après l’élection du nouveau gouvernement du pays. Aujourd’hui, le pouvoir dans le pays est entre les mains de l’armée, qui a conclu un accord-cadre avec un certain nombre de partis politiques pour former une nouvelle direction du Soudan.

Suivez-nous au Telegramm